daniel voisin peintre artistique acrylique à Gujan Mestras

daniel voisin peintre artistique acrylique à Gujan Mestras

mes souvenirs de cascadeur a cheval

     En 1975, je decouvre le cheval par hasard en faisant une promenade dans un ranch de la region parisienne.

Conquis, je revenais tous les week end et montais entre 4 et 6 heures le samedi et le dimanche.

     Vu ce que cela me coutais financièrement, j'ai donc acheté mon propre cheval " Saratoga, un barbe arabe entier de 6 ans. "

     Inutile de vous dire que mes debuts uniquement en randonnées, ( je n'ai jamais mis les pieds dans un manège ) faisant mon experience de la monte americaine basée  sur la comprehention de la psychologie de ma monture et la confiance réciproque n'a pas  toujours étés de tout repos.

Bef, au bout de 2 ans, j'ai eu l'oportunité de transformer ma passion en un metier a part entiere.

     J'ai donc decide de tout abandonner, mon metier, mon appartement, mes amis, pour vivre dans un parc d'atraction a temp plein.( Les meilleurs moments de ma vie ).

     Vu mon gabarit physique, on m'a propose d'appendre la voltige cosaque.

Super! un mélange de trac, de peur, et d'adrenaline, et une fois finie une joie et une fierte de soi tres intense de s'etre depasse soi meme. ( Les applaudissements des spectateurs sont agreables aussi bien sur ). Je passais la majorite de mon temp avec mes chevaux, j'en avais 4 a ma disposition dont je devais m'occuper  completement. 

     Faire les boxes, nourriture, douche, pansage, inutile de vous dire qu'il etait hors de question de présanter un cheval qui ne soit pas dans un état impecable ) et bien sur, les 6 spectacles différents chaque jour.

     Et la cerise sur le gateau, mon jour de congé, je me promenais avec Saratoga et quelques collègues en foret toute la journée pour nous détendre.

 

 

 

Sur ces photos, je suis sur SARATOGA mon cheval gris personnel (Barbe arabe, entier).

 

 

Qu'est qu'i y a ???? Vous voulez ma photo????

 

 

.

 

 

1977:  La vallee des peaux rouges

 

 

 

L'arrivee.

 

 

 

 

 

Presentation du spectacle de voltige

 

.

 

 

On est en place

 

 

.

 

 

Et c'est parti, on ne peut plus revenir en arriere, et c'est la

que le stres s'evanoui, on ne pense plus a rien.

 

 

 

 

Et maintenant, deux passages pour rien ou l'on se penche a droite puis a gauche

( quand je dit se pencher, c'est peu dire ) pour que le cheval prenne ses marques et son equilibre pour compenser nos figures

 

 

 

 

 

 

 

Debout pour commencer

 

 

 

 

 

Le coucher sur l'encolure.

 

.

 

 


 

Une autre forme de  coucher sur l'encolure 

 

.

 

 

 


La croix

 

.

 

 

Encore la croix

 

 

.

 

 

Hooo... une petite piece par terre, encore 3m..2m...1m..je vais l'avoir

 

 

 

 

Le pied a l'etrier tout seul pour commencer

 

 

.

 

Le pied a l'etrier a deux ensuite

 

 

.

 

 

Attention, dans une seconde les deux chevaux vont se percuter

mais j'ai eu le refexe de retirer ma jambe juste a temps, et finalement

rien de grave.

 

 

.

 

 

Haaaa.... ils m'ont eu.

 

 

 

 

Oufffff... ça fait mal.

 

 

.

 

 

Hoooo....je le sens pas ce coup la.

 

 

 

 

 

 

Il etait une fois el secundo spectacle de 2 episodes de 30mn chacun ou je finissais ma carriere de bandit mexicain, à la potence.

 

 

.

 

 

Et oui, nos spectacles etaient quelques fois tragiques.

 

 

.

 

  

 

Séance photos pour un journal.

Les chevaux de gauche a droite:

Piat

Cheyenne

Saratoga ( mon ami )

Duc.

 

Les cavaliers:

Toto

Duponchel

El secundo ( moi )

Chouchou

 

.

 

 

 

 

Après 6 spectacles differents dans la journée, mes chevaux douchés, pansés, desaltérés, nourris, et cajolés, enfin un repos bien mérité.

 

 

.

 

 

Et maintenant, un petit roman photo

dans la plus pure tradition western

 

 (effectue à la mer de sable en 1978 )

 

 

 

Repos? tu parles, les parasites sont arrives et on a fait la fete toute la nuit.

Enfin au petit matin j'emerge et reprend la forme petit a petit.

 

 

.

 

 

De retour au ranch que nos parents, tues par les indiens,

nous ont laissé et que nous avons du reconstruire.

 

 

 

 

C'etait trop calme, on vient de recevoir un message

qui nous previent que les hommes de main de la compagnie du chemin de fer

arrivent pour nous obliger a ceder notre ranch.

 

 

.

 

 

Mon frere est parti chercher de l'aide chez nos voisin a 30 km

d'ici.

Mais pour moi, j'ai bien peur qu'il soit un peu tard.

 

 

.

 

 

Je ne sais pas pourquoi, mais je le sens mal ce coup la.

 

 

 

 

Les tueurs etant dejas passes par la, mon frere revient fond la caisse pour me donner un coup de main

 

 

.

 

 

C'est un costaud mon frere, et faut pas l'enerver.

 

 

.

 

 

Pas facile hein??????

 

 

 

Mon frere, c'est un rock, pour le faire tomber,

il faut s'accrocher.

 

 

.

 

 

Ses bras, un veritable etau.

 

 

.

 

 

Il a ete champion de lancer de veau dans sa jeunesse.

 

 

.

 

 

C'est aussi un sacre tireur.

 

 

 

Et quand il defouraille, sa petoire elle fait tres tres mal

 

 

.

 

 

Et il fait mouche a tous les coups.

 

 

 

 

C'est ce qu'on appelle avaler son buletin de naissance.

 

 

.

 

 

 

Et maintenant, il ne nous reste plus qu'a enterrer les morts

 

 

.

 

 

Bon ça ira comme ça.

 

 

.

 

 

Tiens pendant que j'y pense, il faudra penser a remettre

en etat le chariot de grand pere.

    Avec lui, il a connu la soif, la fain, le froid, il  a traverse les rivieres, les fleuves, s'est battu contre les indiens, les bandits, les betes feroces, les serpents.. et j'en passe. C'etait un heros qui a participe a construire la grande legende des premiers pionniers de l'ouest.

 

 

.

 

 

Ouffff.. ils n'ont pas vole " Gaston " le bison domestique de mon frere il l'aime plus que son chien c'est peu dire.

 

 

 

 

Quelques semaines plus tard, le nord declare la guerre

au sud. Je me suis tout de suite enrole chez les confederes.

Mon dieu, si j'avais su ce qui m'attendais......

C'est ainsi que se termine mon histoire. 

 

 

.

 

 

Quand a mon frere apres une incursion des yankees qui ont brule notre ranch,

il decida avec quelques amis........

 

.

 

D'attaquer un train, et ça c'est tres bien passe.

 

.

 

Puis une banque.

 

 

.

 

 

Et la... ça s'est tres mal termine.

 

 

.

 

 

Ce recit, pour vous dire que la vie dans l'ouest n'etait pas toujours

de tout repos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



13/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres